Nous profitons de notre séjour au Japon et plus particulièrement à Kyoto pour en apprendre un peu plus sur ces femmes aussi fascinantes que mystérieuses, héritières de traditions séculaires. Le terme geisha signifie « personne de l’Art ». Commençons par un peu d’histoire.

6176642528_IMG_6994

COMMENT SONT APPARUES LES GEISHAS ?

Les geishas sont nées de ces femmes qui dansaient pour les nobles et les guerriers sous l’empereur Kammu en l’an 800. C’est ce dernier qui fit construire l’ancienne capital, Kyoto, aujourd’hui actuel repère de Geishas. En 1700, elles sont reconnues et officialisées comme étant des Geishas, c’est à dire comme étant des femmes dévouées aux Arts dans le but de divertir le client. À partir de cette époque, leur vie sera réglementée et codifiée telle que nous la connaissons aujourd’hui.

OÙ VIVENT LES GEISHAS ?

Elles vivent depuis toujours dans des okiyas situées dans des hanamachis; comprenez « maisons pour geishas dans des villes fleurs ». Ces maisons sont tenues par des femmes appelées okāsan (mère) qui se succèdent de génération en génération. Ces maisons sont tenues suivant un modèle traditionnel associé à une hiérarchie bien précise. L’okāsan qui est la tenancière, accueille 4 à 6 femmes, de l’apprentie en passant par la Maiko jusqu’à la Geisha. Quelques termes utiles pour comprendre la suite :

  • Okāsan : mère et tenancière
  • Shikomikos : apprentie Geisha
  • Maiko : jeune Geisha d’une vingtaine d’années
  • Geisha : considérée comme telle une fois la formation terminée et la maîtrise des Arts acquise
  • Geiko : nom donné aux Geishas de Kyoto

LE CYCLE DE FORMATION D’UNE GEISHA

LES SHIKOMIKOS
Lorsqu’une future geisha arrive dans une okiyas, elle doit les premiers mois, se soumettre aux tâches ménagères et être au service des aînées qu’elles considèrent comme leurs grandes sœurs. En général, les matinées sont dédiées aux corvées et les après-midi à l’apprentissage des Arts.

LES MAIKOS
Les Shikomikos deviennent ensuite des Maikos. Elles sont soulagées des tâches ménagères pour se concentrer d’avantage à l’apprentissage des Arts. Elles dépendent chacune d’une Geisha afin que celle-ci l’éduque en lui transmettant son savoir. Comment reconnaître une Maiko ?

⇒ Par sa tenue : kimono coloré, obi (ceinture au dos) long, manches évasées, sandales à lanières rouges. Le col du kimono est rouge et blanc.

⇒ Par sa coiffure : Chignon formé avec ses vrais cheveux (contrairement aux Geishas qui portent des perruques), orné de peignes et d’épingles travaillées à base de soie.

⇒ Par son maquillage : Le visage est fardé de blanc. Plus elles sont novices plus il y en a. Cette poudre à base de riz est aussi utilisée sur le haut du torse et du dos ainsi que sur la nuque. Seule une petite partie allant jusqu’à la racine des cheveux est laissée vierge en forme de « W ». Cela crée un effet d’optique réduisant la taille du cou rendant ainsi cette partie plus érotique. La première année, seule la lèvre inférieure est colorée de rouge, la supérieure reste poudrée de blanc. Cette règle s’inverse la deuxième année. La troisième année les lèvres s’harmonisent de rouge.

6176642528_IMG_7008

Une Maiko devient Geisha lorsque sa « grande sœur » la considère apte à passer l’examen regroupant les différents Arts à maîtriser.

LES GEISHAS

Plus elles sont expérimentées plus elles gagnent en sobriété. Elles ne sont plus obligatoirement fardées de blanc et leur coiffure se voit dépourvue d’artifices. Elles véhiculent ainsi la beauté au naturel. Il en va de même pour leur tenues qui deviennent plus sobre : les kimonos au col blanc sont de couleurs clairs et leurs motifs plus légers.

IMG_9349

LA MAÎTRISE DES ARTS

  • La musique : plusieurs instruments dont le Shamisen
  • La danse : les danses traditionnelles
  • Les fleurs : les compositions florales
  • La conversation : l’art de converser de tout
  • La cérémonie du thé : service selon les règles ancestrales

LES OCHAYA OU MAISONS DE THÉ

Ce sont dans ces maisons de thé qu’officient Maikos et Geishas. Ce sont des endroits très fermés généralement réservés à l’élite : politiciens, hommes très riches souhaitant être divertis par ces dernières.

OÚ APERCEVOIR MAIKOS ET GEISHAS ?

Il en reste très peu au Japon. Seulement 200 dont la majorité à Kyoto dans le quartier de Gion. Leur journée commence en soirée (18-19h) mais elles sont imprévisibles : vous pouvez les attendre des heures sans jamais en voir une; Ou, tout à coup entendre un grelot au rythme de pas décidés… vous vous retournez et hop… en voilà une ! Pourquoi un grelot ? Car les Maikos en ont d’intégré dans leurs énormes sandales.

On a eu la chance d’en apercevoir plusieurs. D’abord un peu par hasard puis grâce à une petite astuce qu’on a trouvé. Les okiyas sont facilement repérables. Dans le quartier de Gion : baladez vous dans les ruelles adjacentes et regardez en haut des petites portes. Vous y verrez souvent de petites plaquettes en bois suspendues. Leur nombre est égale à celui des Maikos et Geishas présentes dans la maison ! Le tour est presque joué car il faudra ensuite patienter ! N’oubliez pas… elles sont imprévisibles !

6176642528_IMG_6943

Si vous avez la chance d’en croiser lors de votre séjour, n’hésitez pas à nous envoyer vos photos !

IMG_1139   Auteur : Alisson

2 réponses sur “”

  1. Joli petit condensé des merveilles de la Réunion ! Il y en aurait d’autres à citer, mais je trouve que les lieux dont vous parlez sont top à découvrir pour un premier séjour. Après, il faudra revenir pour découvrir Cilaos, le lagon de l’Hermitage et ses 1001 poissons, les Makes, l’Entre-Deux, Takamaka… 😉 (lol je frime, on a la chance d’habiter à la Réunion depuis un peu plus d’un an maintenant, alors forcément on a plus de temps ;-))

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup 🙂 C’est vrai que c’est une chance d’habiter à la Réunion. Il y a tellement de choses à voir au coeur d’une nature magnifique ! Nous avons adoré et évidemment, nous reviendrons visiter tous ces lieux 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s