Pour tout vous avouer, cela faisait dix ans que nous n’avions pas posé nos valises quelques jours dans une région montagneuse en plein hiver. L’une des raisons à cela, c’est qu’il est très difficile de convaincre un mauricien d’aller côtoyer le froid et la neige. Alors, pour son anniversaire, sans le consulter, j’ai booké les billets et décidé que nous irions côtoyer le froid et la neige le temps d’un super road-trip. Découvrez notre itinéraire de 4 jours, de Munich aux Alpes bavaroises.

VOYAGE EN BAVIÈRE, MUNICH ET LES ALPES

Ce voyage était une grande première pour nous puisque c’est la première fois que nous nous rendions en Allemagne, un pays pourtant si proche de chez nous. J’ai donc choisi la Bavière pour cette grande première, une région située tout au Sud de l’Allemagne, à moins de deux heures de Munich. Pourquoi la Bavière ? Parce qu’elle est une région idéale pour se mettre au vert et multiplier les découvertes au coeur d’une magnifique nature enneigée à cette période… Et oui, nous sommes mi-mars. Let’s go !

QUE VOIR ET QUE FAIRE EN BAVIÈRE ?

JOUR 1
PARIS —> MUNICH
QUE FAIRE À MUNICH ?

La meilleure façon de visiter Munich, c’est à pied, en se perdant dans les ruelles de la vieille ville. Prenez pour point de départ la place principale Marienplatz où se situe l’impressionnant Hôtel de ville, puis, ne manquez pas les immanquables :

⇒ Le carillon de l’hôtel de ville. Des personnages de cuivre y dansent tous les jours à 11h et 12h. Vous pouvez admirer cette tradition depuis le centre de la place.

ABC468EC-E7DF-403D-9399-AE341E3F7B65

⇒ La bibliothèque de l’hôtel de ville. Elle n’est pas facile d’accès et interdite au public mais en suivant nos conseils, vous devriez la trouver rapidement et y entrer sans trop d’encombre. Prenez l’ascenceur qui se situe à l’extérieur de la mairie. Montez au 3 ème étage. Admirez la beauté des lieux avant de continuer vers le bureau 367. Une fois devant, allez tout droit, déposez vos affaires (manteaux, sacs…) dans l’un des casiers. Retournez vers le bureau 367, entrez comme si vous étiez un étudiant, la porte de la bibliothèque se trouve à droite. Les visites libres sont interdites depuis peu de manière à préserver le calme et la tranquillité des étudiants. Deux options s’offrent donc à vous : des visites avec guide sont proposées certains jours de la semaine, à des créneaux bien précis pour 10€. L’autre option consiste à suivre notre petite astuce tout en gardant à l’esprit qu’il faut respecter l’endroit et les étudiants. Le silence et la discrétion sont donc de rigueur.

⇒ Monter en haut de l’église Saint-Pierre. Nous ne parlons pas ici d’expérience puisque l’observatoire était fermé pour travaux. En revanche, il paraît que la vue sur la ville est superbe.

IMG_1763

⇒ Viktualienmarkt. Le marché aux victuailles. Ce marché traditionnel remonte à 1807. On y trouve une succession de petites échoppes proposant des produits du terroirs, des produits exotiques mais aussi des fleurs et quelques souvenirs bavarois.

IMG_9772

⇒ Boire une bière sur la place principale de Viktualienmarkt. Nous étions à Munich un samedi, un jour de match. C’est une ambiance incroyable. Les supporters sont habillés aux couleurs du Bayern et se retrouvent autour d’une (enfin plusieurs) bière avant le coup d’envoi. 

⇒ Manger la célèbre saucisse, la Currywurts. La réputation de la saucisse bavaroise n’est plus à faire. Elle est proposée en petits morceaux, saupoudrée de curry et servie avec des frites.

⇒ Se balader dans le jardin anglais. Le jardin anglais se trouve à 10 minutes en voiture de la vieille ville. Il abrite une curiosité plutôt originale : un spot de surf. Eisbach est une vague surfée depuis des années dans ce parc. Pas de chance pour nous, il n’y avait aucun débit, donc aucune vague, donc aucun surfer.

OÙ DORMIR À MUNICH ?

Le Ruby Lilly hotel est une très bonne adresse située à 800 mètres de la gare centrale et à à peine 2km de Marienplatz. Les chambres sont cosy, modernes, propres et le bar façon loft américain. 

JOUR 2
MUNICH —> KÖNIGSSEE
KÖNIGSSEE —> GARMISCH-PARTENKIRCHEN

Nous prenons la route direction le Parc National de Berchtesgaden. Comptez 1h50 de trajet depuis Munich. Une fois arrivés dans la ville de Königssee, nous rejoignons l’embarcadère (environ 500 mètres du parking) et embarquons dans un élégant bateau en bois électrique direction le Königssee ou, lac du Roi. La traversée, d’une trentaine de minutes, est superbe. Malgré la grisaille, on distingue les eaux profondes et nuancées que l’on ne manque par d’immortaliser. Un petit conseil, mettez-vous près d’une fenêtre. 

IMG_4493

Durant la traversée, pour nous montrer à quel point l’écho du lac est puissant, le capitaine prend sa trompette, joue un petit air par la fenêtre et l’écho nous revient. Bref, la traversée est vraiment chouette et pas sans nous rappeler celle des fjords en Norvège. Lors de notre venue, nous n’avons pas eu le choix que de nous arrêter sur la péninsule de Saint-Bartholomé où se trouve une église aux dômes rouges, du même nom.

IMG_1951

Nous souhaitions continuer la traversée et aller jusqu’à la partie supérieure du lac, l’Obersee, mais l’accès était impossible car cette partie du lac était gelée. Nous nous sommes donc arrêtés ici, à Saint-Bartholomé et cela vaut vraiment le coup. L’eau limpide laisse apparaître des nuances bleues-vertes incroyables

IMG_1619

Le cadre est tout aussi exceptionnel puisque d’un côté le lac du Roi semble interminable, tel un fjord et de l’autre les montagnes enneigées s’y reflètent. Nous nous sommes baladés autour du lac, certains chemins boisés étaient recouverts d’une sacrée épaisseur de neige au point que je ne voyais même plus mes bottes.

Autre souvenir mémorable, nous avons assisté à une jolie avalanche en direct. Sacré spectacle !


•INFOS PRATIQUES

Prix de la traversée : 15€ jusqu’à la péninsule Saint-Bartholomé
Durée de la traversée : 30 minutes
Fréquentation : peu de monde à la mi-mars
Balades : autour du lac ou une randonnée balisée de 4h AR est possible
Horaires des bateaux : ici
Parking payant

⇒ Coordonnées GPS du parking : 47°35′30.75″N 12°59′21.95″E


Après une belle journée, nous reprenons la route direction Garmisch-Partenkirchen. Comptez 2h30 de trajet. Nous avons passé la nuit en centre-ville, dans l’hôtel traditionnel Gasthof Fraundorfer. Il ne faut pas vous attendre à des chambres ou à un aménagement moderne mais si vous êtes en quête d’authenticité, vous ne serez pas déçus. Comme dans de nombreux hôtels restaurants en Allemagne, la réception se fait au comptoir du restaurant, entre les saucisses et les frites. Les chambres sont propres, la restauration de qualité. Si vous y dînez, vous aurez droit à un petit concert de chants tyroliens… Attention les oreilles. Autre petit plus, votre repas vous sera servi par des personnes en costume traditionnel. Coordonnées GPS de l’hôtel :

JOUR 3
GARMISH-PARTENKIRCHEN —> ZUGSPITZE, LAC D’EIBSEE
LAC EIBSEE —> PARTNACHKLAMM
PARTNACHKLAMM —> FÜSSEN

Nous commençons notre journée à 8h en nous promenant d’un bout à l’autre de la petite station de ski de Garmisch-Partenkirchen. C’est un immanquable ne serait-ce que pour l’architecture des maisonnettes médiévales dont les murs sont recouverts de dessins bibliques, mais aussi du fait que l’on aperçoive les montagnes enneigées tout au long de la balade.


Nous nous dirigeons ensuite vers le téléphérique menant au plus haut sommet d’Allemagne, le Zugspitze. Après 15 minutes de route depuis le centre de Garmisch-P, nous arrivons à destination mais hésitons à acheter nos billets pour monter au sommet. Le téléphérique vertigineux a été inauguré récemment. Un aller-retour coûte 45€ et donne également accès à un autre petit téléphérique du domaine. 45€ ce n’est pas négligeable mais lorsque l’on voit l’ampleur de la construction et les kilomètres de câbles tirés, on comprend pourquoi. La live cam à l’entrée du guichet nous décide à nous lancer. C’est nuageux mais le sommet est au dessus des nuages et un côté semble totalement dégagé. Une fois en haut, il faut prendre un ascenseur et monter au 3 ème étage pour accéder à la plate-forme. De là, le spectacle est grandiose. Nous sommes à 2962 mètres et avons vue sur une partie de la chaine des Alpes de 3 pays différents. Le vent est glacial, la température polaire, c’est l’hiver, tout est blanc, c’est magnifique. Sachez que sous ce soyeux manteau neigeux, de nombreuses pistes de randonnées balisées sont accessibles l’été !

DCIM100GOPROGOPR0160.JPG

IMG_9286

IMG_9955

Toute cette belle neige nous donne envie d’aller au pied des pistes. Nous prenons le petit téléphérique compris dans notre billet et descendons sur le domaine skiable. Quelle sensation de bonheur. La neige est parfaite, les pistes sont vides, le calme règne. 

IMG_9970


•INFOS PRATIQUES

Premier téléphérique : départ à 9h
Prix : 45€/pers pour un AR
Durée de la montée : 10 minutes
Fréquence de la remontée (mars) : toutes les 30 minutes
La plateforme : elle est toujours en travaux (mars 2018) et fermée par endroits
Coordonnées GPS du parking : 47°27′22.18″N 10°59′33.49″E


De retour au parking, nous nous dirigeons à pied vers le Lac d’Eibsee. Un lac réputé pour ses variations de bleu-vert translucides. Nous avons choisi une petite randonnée de 2,5 km jusqu’à un endroit précis du lac. Depuis le téléphérique nous avions eu une jolie vue sur le lac en contrebas et le drame fût… C’est à ce moment que nous avons constaté qu’il était complètement gelé.

IMG_5138

Après avoir saliver tout le temps des préparatifs sur les photos sur Internet, c’est fort dommage. Bref, nous ne nous laissons pas impressionner par toute cette glace et décidons de ne pas changer nos plans. La randonnée, bien que courte, est très belle puisqu’elle nous fait traverser les bois enneigés tout en longeant le lac gelé. Le lac gelé en grande partie mais pas partout. Nous avions repéré, depuis le téléphérique, une petite parcelle verdoyante. C’était joli de loin mais alors de près… c’est de toute beauté. 

IMG_1962

IMG_0044

Nous continuons notre marche pour atteindre notre but, être au plus près d’un des nombreux ilots que compte le lac. Le temps commence à se couvrir et la pluie à tomber rendant le paysage froid et lunaire.

Retrouvez notre itinéraire de randonnée ci-dessous :

IMG_0240

LAC EIBSEE —> PARTNACHKLAMM

C’est trempés et frisés que nous prenons la direction de la Gorge de la Partnach située à 30 minutes du Lac d’Eibsee. Et là, c’est une déception, le redoux a commencé à faire fondre la glace et les stalagmites, le site est fermé. Il est pourtant précisé partout que la gorge est ouverte toute l’année. Nous supposons que ce n’est pas le cas à la mi-saison. Emprunter le chemin est dangereux, des morceaux de glace tombent en permanence. Un peu rebelles mais surtout très frustrés, nous nous aventurons au delà des barrières jusqu’à assister à un éboulement nous poussant à rebrousser chemin. Dommage ! Coordonnées GPS du parking : 

PARTNACHKLAMM —> FÜSSEN

Füssen est une charmante petite ville bordée de lacs et de châteaux féériques. À notre arrivée nous nous sommes Baladés dans la vieille ville médiévale aux maisons colorées avant de rejoindre l’hôtel Fantasia. Coordonnées GPS de l’hôtel : 47°34′07.17″N 10°41′48.9″E

DCIM100GOPROGOPR0213.JPG

JOUR 4
FÜSSEN —> NEUSCHWANSTEIN
NEUSCHWANSTEIN —> DACHAU

Pour tout vous dire, c’est CE château de princesse qui m’a donné envie d’organiser un séjour en Bavière, avant même de savoir que la nature y était magnifique. À 20 minutes de Füssen, vous pourrez voir ou visiter le château qui a inspiré Walter Disney pour son château de la Belle au Bois Dormant. Sa construction n’est pas si vieille puisqu’elle a commencé en 1869 à la demande de Louis II, le plus populaire et exubérant des rois de Bavière. Neuschwanstein signifie « le château du cygne ».

1642E299-7262-40B1-AC6F-EBDC80CEA2D6

Il est féerique et illustre bien la démesure de l’époque. Son architecture est impressionnante et son cadre aussi. Il est érigé sur un éperon rocheux au-dessus d’une grotte. Nous n’avons pas fait la visite intérieure préférant la randonnée  pour l’admirer sous différents angles. Le premier point de vue, le plus connu et fréquenté, est depuis le Pont de Marienbrücke au-dessus des gorges de Pöllat. La vue est aussi vertigineuse que grandiose. Vous pouvez également dépasser le pont et suivre le chemin balisé pour prendre un peu de hauteur. Ça grimpe pas mal mais il n’y a pas de difficultés particulières pour cette randonnée.


•INFOS PRATIQUES

Coordonnées GPS du parking : 47°33′17.48″N 10°44′15.26″E
Prix du parking : 6€
Premier départ du bus jusqu’au Pont Marienbrücke : 9h (mars)
Prix de la navette AR : 3€60
Fréquence de la navette : toutes les 15 minutes
Fréquentation : très raisonnable au mois de mars en prenant la première navette


NEUSCHWANSTEIN —> DACHAU

Neuschwanstein a été la dernière étape de notre road-trip dans les Alpes Bavaroises. Nous avons repris la direction de Munich et plus particulièrement de Dachau. Il est délicat de rédiger des notes sur la visite d’un camp de concentration. D’autant plus que le camp de Dachau est le tout premier camp de concentration et a servi de « modèle » aux autres. Il date de 1933 et a été fermé en 1945. Nous avons fait la visite en suivant dans l’ordre, les différentes étapes par lesquelles les prisonniers passaient à leur arrivée à Dachau : le poste de garde, les salles d’habillage, la baraque de désinfection, la place d’appel, les blocks, l’allée principale, les  monuments religieux, les fours crématoires. C’est une visite glaçante mais néanmoins très intéressante et forte en émotions. Certaines salles proposent des expositions retraçants l’histoire, la chronologie et la vie au camp. 

IMG_0171


On espère que ce road-trip vous a plus ! Nous, on a adoré jongler entre villes, montagnes, lacs, châteaux et histoire. Cette partie de l’Allemagne est un véritable trésor.

IMG_1139  Auteur : Alisson

VOIR LA VIDÉO

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s