COURSE À PIED EN VOYAGE

Un runner est un voyageur en forme. La course à pied est devenue un véritable phénomène de société. Nous sommes des runners assidus en quête de performances, mais aussi des adeptes du footing en voyage. On vous dit pourquoi.

RUNNERS ASSIDUS DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES

J’ai commencé par quelques foulées sur un tapis puis je me suis dit, «pourquoi ne pas tenter une petite sortie sans prétention sur les quais de Seine ?» Ces petits footings ce sont multipliés, l’envie de progresser et la recherche de performance s’y sont ajoutés et voilà comment la course à pied est devenue peu à peu incontournable à mon quotidien.

FullSizeRender

POURQUOI ON COURT ?

Nous sommes souvent incompris par les non coureurs. La question «mais pourquoi tu cours ?» revient régulièrement sur le tapis alors je vais tenter d’y répondre sans réfléchir :

⇒ Parce que courir est un rendez-vous avec soi même
⇒ Parce que courir permet de se défouler
⇒ Parce que courir est bon pour la santé
⇒ Parce que courir forge un mental
⇒ Parce que courir permet un dépassement de soi
⇒ Parce que courir ouvre à de nouveaux challenges
⇒ Parce que courir est un plaisir
⇒ Parce que courir permet de créer des liens

Parce que courir augmente l’endurance physique et cardio, deux atouts indispensables et indissociables pour les randonnées en voyage.

QUELS SONT LES AVANTAGES DU FOOTING EN VOYAGE ?

Melbourne, Sydney, Miami, New York, Bruges, Oslo, Hanoï… nous courrons partout où nous allons. Au départ simplement parce que j’en éprouvais le besoin. En voyage, on marche beaucoup mais cela ne remplace pas les entraînements hebdomadaires. Alors on s’est mis à courir en voyage, le matin, à la fraîche en nous laissant porter par nos foulées. Puis, nous nous sommes rendus compte que le footing en voyage est un excellent moyen de découvrir un lieu autrement. Le meilleur moment est le matin, aux alentours de 7h00; Les rues sont encore désertes, on circule facilement et on évolue avec les premiers rayons du soleil… Un kiffe total. On croise quelques camarades de course, on se salue, parfois on discute et on repart. Courir à l’étranger permet d’observer le comportement des runners du monde entier, voici quelques retours d’expériences :

À New York, les runners arborent fièrement leur tenue Under Armour raccord à leur chaussures colorées. Ils déambulent, dès 5h30 du matin, à bonne allure dans Central Park sans jamais s’arrêter. À Hanoï, au Vietnam, ils sont plutôt Tai Chi et la circulation chaotique de la ville limite les possibilités. Vous croiserez quelques joggers le long du Lac Hoan Kiem, le seul endroit que nous avons trouvé pour dérouler un peu. À Sydney, le culte du corps est omniprésent. Ils sont tous beaux et sportifs, elles sont toutes belles et sportives. Il est midi, il fait 40 degrés ? Pas grave, on lace les running direction le jardin botanique et sa vue magnifique sur l’Opéra et la Baie de Sydney.

Autre atout et pas des plus négligeables… courir permet de garder la ligne car on ne va pas se mentir… les excès en voyage ne sont pas une légende !

Nous travaillons sur une nouvelle rubrique où l’on vous proposera nos parcours running détaillés par destination.

IMG_1139   Auteur : Alisson