VOYAGE AU MONTÉNÉGRO, QUE VOIR ET QUE FAIRE ? ITINÉRAIRE SUR 6 JOURS

IMG_1003

Ce pays méconnu des Balkans nous faisait de l’œil depuis un petit moment déjà. Nous n’avions pas prévu d’y partir cette année, mais sur un coup de tête, nous avons réservé nos billets. Étant petit, le Monténégro se visite rapidement et facilement à condition de louer une voiture. C’est ce que nous avons fait pendant 6 jours. Des montagnes du Nord, aux pépites du Centre jusqu’à la dolce vita de la côte Sud, découvrez notre road-trip et nos conseils pour préparer votre séjour dans ce pays boule à facettes aussi magnifique que surprenant.

VOYAGE AU MONTÉNÉGRO

C’est où le Monténégro ? C’est la question que tout le monde nous a posé avant notre départ. Ce petit pays semble impossible à placer sur une carte pour la plupart des gens et pourtant, c’est une destination de plus en plus tendance et prisée. Le Monténégro est coincé entre la Croatie, la Bosnie, la Serbie et l’Albanie et bordée par la mer Adriatique. Il offre une variété de paysages incroyables et sa population est vraiment chouette et accueillante. 

QUE VOIR ET QUE FAIRE AU MONTÉNÉGRO ?

JOUR 1
PARIS —> PODGORICA
PODGORICA —> MONASTÈRE D’OSTROG
MONASTÈRE D’OSTROG —> PARC NATIONAL DE DURMITOR

Podgorica est la capitale du Monténégro mais ne présente pas grand intérêt. Après avoir récupéré notre voiture de location à l’aéroport, nous avons pris la route, direction le Monastère d’Ostrog. Comptez 1h de trajet sur une route qui serpente, depuis Podgorica. Cet édifice religieux est l’âme orthodoxe du Monténégro mais des pèlerins de toutes religions, que vous croiserez sûrement,  viennent s’y recueillir. Nous vous conseillons différents points de vue :

⇒ Depuis la route. Le monastère se voit de loin. La dernière partie du trajet est une route étroite mais vous pourrez vous garer à différents endroits pour admirer ce qui vous semblera d’abord être un petit point blanc. 

⇒ Depuis le parking. C’est ici que vous prendrez conscience de la dimension du sanctuaire. Vous serez au pied de cet énorme édifice encastré dans la roche à vous demander « mais comment ils ont fait pour construire ça comme ça, dans la montagne ? »

⇒ Depuis le premier balcon. Cela signifie que vous êtes à l’intérieur du monastère, que vous avez pris un peu de hauteur et que le panorama commence à être sympa.

⇒ Depuis le second balcon. Vous êtes quasiment à même hauteur que la partie la plus haute du monastère. La vue sur les montagnes qui font face au sanctuaire est magnifique. 

IMG_7263

L’intérieur est tout aussi beau. Il abrite deux minuscules salles de prières creusées dans la roche et recouvertes de fresques jamais restaurées, ce qui rend le lieu encore plus authentique. 


• INFOS PRATIQUES

La visite est gratuite. Le parking au pied du monastère est accessible uniquement quand il y a peu de monde. En cas de forte affluence, vous serez orientés vers un parking en contre-bas. Vous devrez terminer à pied.

⇒ Coordonnées GPS du parking : N 42°40’29.16″ E 19°01’50.08″


Nous reprenons la route direction le Parc national de Durmitor dans le Nord du pays. Comptez 1h45 de route de montagne du monastère jusqu’a Zabljak. Zabljak est une ville centrale et développée, point de départ idéal pour visiter le parc.

JOUR 2
PARC NATIONAL DE DURMITOR

Le Durmitor est un énorme parc façonné par des glaciers, des rivières et des eaux souterraines. Il offre une variété de paysages impressionnants : plaines, collines, forêts, vallées, lacs et quelques hauts sommets tels que les Monts Bobotov et Prutas. Les chemins de randonnées sont bien balisés mais souvent très techniques. 

Pour notre première journée dans le parc, nous avions prévu une longue rando de 18 km que nous avons dû annuler à cause de la météo. Non seulement il faisait froid, 2°, mais en plus, il n’y avait aucun trou de ciel bleu à l’horizon et aucune visibilité à cause d’un brouillard très épais. Si vous êtes plus chanceux que nous et que vous aimez marcher, faites la pour nous : rando Ice Cave. Nous avons dû trouver un plan B avec l’aide du Tourist Center de Zabljak. Il ne nous a pas occupé toute la journée mais il était quand même pas mal (c’est un euphémisme). 

À seulement 3 minutes en voiture du centre-ville de Zabljak se trouve le Lac Noir. Un lac magnifique bordé de pins et surplombé d’une immense montagne dont l’ensemble se reflète dans l’eau. Il est appelé le Lac noir mais en réalité, il y a deux lacs. Un chemin facile vous permet d’en faire le tour. C’est une promenade plus qu’une randonnée, il n’y a pas de difficulté particulière. Comptez 1h30 de marche avec de nombreuses pauses photos. C’est un endroit magnifique que nous avons vu une première fois sous la brume et que nous avons pris le temps de retourner voir par temps clair. De manière générale, tous les paysages sont plus beaux sous le soleil mais selon moi, ce n’est pas le cas de ce lieu que j’ai préféré sous la brume.

FullSizeRender 5

FullSizeRender 2

FullSizeRender


• INFOS PRATIQUES

Le parking est situé à 3 minutes en voiture du centre-ville de Zabljak. Une fois garé, prenez le chemin boisé à droite de la petite cabane puis coupez au niveau de l’air de jeux pour retrouver le chemin d’accès principal, le lac se trouve au bout. Comptez 10 minutes de marche depuis le parking. 

⇒ Coordonnées GPS du parking : N 43°09’04.38″ E 19°06’11.17″

Ne soyez pas surpris d’être accostés par un homme vous demandant votre ticket d’accès au parc et vous proposant de l’acheter si vous ne l’avez pas encore. Si vous le prenez sur plusieurs jours, gardez-le sur vous car vous n’échapperez pas aux contrôles, où que vous soyez dans le parc. Tarifs : 1 jour = 3€ – 3 jours = 6€.

Quelle période privilégier ?  Il paraît qu’en haute saison le lac est noir de monde et difficilement appréciable. Au moment de notre visite fin septembre c’était calme et agréable malgré la fraîcheur. 


TARA RIVER CANYON. Nous terminons notre journée à Curevac. C’est ici que se trouve l’immense pont qui enjambe le Canyon Tara, canyon le plus profond d’Europe. La vue est vertigineuse. Pour les amateurs de sensations fortes, RedRock Zipeline propose une traversée de 350 mètres en tyrolienne au dessus du canyon.

IMG_7476

OÙ DORMIR DANS LE PARC DE DURMITOR ?

Nous vous recommandons le Durmitors Bungalows qui propose des chalets individuels très bien équipés : salon, cuisine ouverte, salle de bain et chambre. Petits en apparence, ils sont en réalité spacieux à l’intérieur. Les bungalows sont situés à 3 minutes en voiture du centre-ville de Zabljak. Comptez 70€ pour 2 nuits pour 2 personnes (septembre 2017). 

⇒ Coordonnées GPS de l’hôtel : N 43°09’48.06″ E 19°08’25.54″

FullSizeRender 2

JOUR 3
PARC NATIONAL DE DURMITOR
PARC NATIONAL DE DURMITOR —> PERAST

Nous nous réveillons sous un grand soleil et décidons d’improviser une randonnée. Nous devons être à Perast en fin de journée et la randonnée de 3,5 km jusqu’aux Lacs de Skrcka semble une bonne option. Après avoir roulé 40 minutes depuis Zabljak et traversé une multitude de paysages superbes, nous arrivons sur le parking… Le ton est donné… Vous voyez cette grande paroi derrière le panneau ? Et bien nous l’avons grimpé ! 

FullSizeRender 4

Nous sommes en bonne forme physique mais le chemin est difficile, technique et instable car composé principalement de cailloux et de rochers issus d’éboulements

Processed with MOLDIV

Après 2h d’ascension, nous arrivons sur le col. La vue est magnifique. D’un côté les montagnes Bosniaques, de l’autre les deux plus hauts sommets du parc, les Monts Bobotov (2523 mètres) et Prutas (2393 mètres) surplombant les lacs de Skrcka. Nous décidons de ne pas terminer cette randonnée trop technique et pas vraiment réservée aux amateurs. Nous faisons demi-tour sans regrets car de là-haut, à 2115 mètres (quand même), la vue est à couper le souffle.

FullSizeRender 2

FullSizeRender 72


• INFOS PRATIQUES

Cette randonnée est courte en distance mais très technique. Elle n’est pas à prendre à la légère. Essayez de ne pas partir après 10h le matin et prévoyez des vêtements chauds, de bonnes chaussures et des provisions. 

Distance : 3,5 km.
Altitude : 2115 mètres jusqu’au col Skrcko Zdrijelo.
Durée : 2h pour atteindre le col. Pour le chemin inverse, comptez 1h de descente. Nous pensions mettre plus longtemps vue le terrain mais finalement, nous l’avons fait rapidement. Si vous souhaitez continuer la rando jusqu’aux lacs, cela grimpera encore un peu avant de redescendre. Sachez qu’il y a un refuge dans la vallée.
Conseil : soyez en bonne forme physique.

⇒ Coordonnées GPS du parking : N 43°07’39.79″ E 18)59’17.04″

Sur le parking, vous serez peut être accueilli  par un gros chien des montagnes inoffensif. Il adore les brioches. Si vous lui en donnez une (ou deux…), il vous attendra à coup sûr jusqu’à votre retour… mais en famille cette fois 🙂 


Nos aventures sportives au Monténégro s’arrêtent ici (enfin, c’est ce qu’on pensait à ce moment là). Nous prenons la route direction Perast, sur la côte Sud. Comptez 1h50 de route dont une dernière portion impressionnante sur une route de montagne très étroite, non goudronnée, à flanc de colline. Roulez au pas, il est possible de passer à deux voitures à de rares endroits.

JOUR 4
PERAST
PERAST —> MONT LOVCEN
MONT LOVCEN —> KOTOR

La météo est vraiment belle de ce côté du pays. Nous troquons nos gros pulls pour nos shorts et nos tongs. Étant arrivés au crépuscule la veille, nous n’avons pas vraiment aperçu Perast, mais nous nous sommes bien rattrapés dès la première heure le lendemain avec un petit déjeuner on ne peut plus romantique. Changement de décor donc…

IMG_0829

Perast est la ville que j’ai préféré durant notre road-trip. Franck a préféré Kotor, j’en parlerai plus bas. J’ai adoré cette minuscule ville pour l’atmosphère paisible qui y règne. Elle occupe une petite portion de la baie et se visite très rapidement. 2 ou 3h maximum. Je vous conseille :

⇒ De vous perdre dans ses ruelles, tôt le matin, sans plan, en suivant un chemin puis en bifurquant autant de fois que vous le souhaiterez. C’est le meilleur moyen de s’imprégner  du charme et du romantisme de cette ville. 

FullSizeRender 91

FullSizeRender 28

⇒ D’admirer ou de découvrir Notre Dame du Rocher, une petite île au milieu des Fjords que l’on aperçoit depuis la baie. Nous ne sommes pas allés sur l’îlot car il y avait bien trop de touristes à notre goût à seulement 10h du matin. En revanche, nous avons trouvé un spot de choix pour envoyer le drone et prendre quelques jolis clichés.

Si vous souhaitez y aller, les départs ont lieu toutes les 10 minutes depuis la baie de Perast pour 5€ l’aller/retour.

FullSizeRender 82

OÙ DORMIR À PERAST ?

Vila Perast Boutique Hotel est un hôtel très charmant situé au centre de la Baie. Les chambres sont propres et spacieuses. Le petit déjeuner est inclus et peut se prendre à l’intérieur, dans une belle salle lumineuse, ou à l’extérieur face aux montagnes. Je vous conseille la deuxième option. Comptez 55€ la nuit pour 2 personnes (septembre 2017).

⇒ Coordonnées GPS de l’hôtel : N 42°29’06.94″ E 18°42’00.34″

Nous n’avons pas trouvé l’hôtel tout de suite car il est en retrait de la route principale. Empruntez la petite allée a droite du restaurant Amiral, vous tomberez dessus. 

Nous quittons Perast aux alentours de 12h direction le Parc national du Mont Lovcen et plus particulièrement du Mausolée Njegos. Pour l’atteindre, il faut traverser Kotor et emprunter une route de montagne un peu encombrée, seul accès possible. Il y a beaucoup de bus qui l’empruntent et s’agissant d’une route à 25 lacets, on roule souvent au pas lorsqu’ils se croisent. Il faudra vous armer de patience sur cette portion mais également maîtriser la marche arrière. Si vous êtes à l’arrêt à cause de la circulation, pensez à descendre de voiture pour admirer la vue sur les Bouches de Kotor. 

Après 2h de route, pour parcourir seulement 45 km, nous arrivons enfin au pied du plus haut mausolée du monde. Il culmine au sommet de la Montagne Noire, à 1660 Mètres d’altitude. Pour l’atteindre, il vous faudra encore grimper 461 marches. C’est ici que repose Petrović-Njegoš, souverain du XIXème siècle et poète national, considéré comme Le roi “fondateur” du royaume du Monténégro. L’entrée du mausolée coûte 3€. 

Selon moi, l’attrait principal de l’édifice est sa partie extérieure. Quand il fait beau, il est possible d’avoir une vue d’ensemble sur le Monténégro. Malheureusement plus on gagnait en altitude plus le temps se couvrait et arrivés en haut on ne voyait presque rien.  Cela ne nous a pas empêché d’immortaliser l’endroit avec quelques photos sympas. En plus de cela, nous n’étions que tous les deux. 🙂

FullSizeRender 9

De retour à Kotor en fin de journée, nous déposons nos valises dans notre nouvel appartement et partons faire un tour dans la vieille ville. Il est vrai que celle-ci est très mignonne et atypique de par son architecture et ses remparts, mais la magie a moyennement opérée sur moi contrairement à Franck qui a beaucoup aimé. Peut-être  y avait-il trop de monde pour que cela fonctionne de mon côté. Ou peut-être que j’ai trouvé ce charme dénaturé par les restaurants et boutiques à chaque coin de rue. La visite reste néanmoins incontournable. Se balader dans les petites ruelles et ses recoins est tout de même agréable. 

FullSizeRender 61

OÙ DORMIR À KOTOR ?

Nous avons déniché une petite pépite avec parking. C’est un luxe car il est très compliqué de se garer autour du vieux Kotor. Nancy apartments. Nancy est la propriétaire des appartements. Elle est très serviable et sympathique. Ses appartements sont spacieux, propres et équipés d’une cuisine. À pied, en contournant son jardin vous arriverez dans la vieille ville en 5 minutes. 

⇒ Coordonnées GPS jusqu’à l’appartement : N 42°25’49.07″ E 18°46’10.63″

JOUR 5
KOTOR
KOTOR —> SVETI STEFAN

SVETI STEFAN —> PLAGE DE BULJARICA
PLAGE DU BULJARICA —> BUDVA

Kotor a été le théâtre de nombreuses batailles ce qui explique la présence des ruines et des remparts ainsi que de la forteresse qui surplombe la vieille ville. C’est d’ailleurs à cet endroit que nous vous proposons d’aller ce matin. 

DCIM100MEDIADJI_0101.JPG

FullSizeRender 38

Nancy, nous a donné un tuyau : il existe un chemin d’accès gratuit jusqu’au Mont Saint Jean. Contournez le centre commercial Kamelija (vous tomberez forcément dessus en partant de chez elle), longez l’enceinte de la vieille ville, le chemin se trouve au bout. Si vous préférez emprunter la voie classique dont l’entrée se situe dans la vieille ville, vous devrez acheter un ticket pour 3€. À vrai dire ce ne sont pas les 3€ ou la gratuité qui font la différence mais plutôt la nature du chemin d’accès jusqu’à la forteresse. Celui de Nancy ne contient aucune marche mais il est plus technique. Le chemin officiel ne contient que des marches, il y en a 1350. Nous l’avons pris pour redescendre, il n’est pas très large et il est parfois difficile de se croiser les uns les autres, voire de doubler les personnes plus lentes. Quoi qu’il en, soit, vos efforts seront récompensés à l’arrivée par un panorama magnifique. 

IMG_7923

IMG_7895


• INFOS PRATIQUES

Que vous empruntiez les escaliers ou le chemin, prenez de bonnes chaussures pour grimper plus facilement. Allez-y tôt le matin pour éviter la foule mais aussi la chaleur.

Durée de marche jusqu’en haut : 30 minutes pour nous à un bon rythme mais la moyenne est estimée à 50 minutes.

Durée du retour par les marches : 20 minutes.


SVETI STEFAN. C’est l’une des seules images que j’avais en tête avant de venir au Monténégro. Cet îlot paradisiaque est en réalité un village fortifié privé réservé à l’élite. À  défaut de pouvoir y pénétrer, on peut tout de même l’admirer et s’en approcher d’un peu plus près en allant sur son morceau de plage ouvert à tous. 

FullSizeRender 17

LA PLAGE BULJARICA. Elle est situé à 25 minutes de Sveti Stefan. Je ne l’ai pas trouvé aussi paradisiaque que ce qu’en disent les guides mais y aller c’est quand même s’accorder un moment de détente, au calme, entre mer et montagnes. Nous y avons passé l’après-midi avant de retourner sur Budva.

FullSizeRender 6

OÙ DORMIR À BUDVA ?

On peut dire qu’Apartments and Room Teona est le bon plan du séjour. L’immeuble est situé sur les hauteurs de Budva, à 5 minutes à pied de la vieille ville. La chambre est grande et propre. Comptez 26€ la nuit pour 2 personnes avec vue sur mer (septembre 2017).

⇒ Coordonnées GPS jusqu’à l’appartement : N 42°16’50.28″ E 18°50’04.75″

JOUR 6
BUDVA
BUDVA —> LAC DE SKADAR
LAC DE SKADAR —> PODGORICA

C’est notre dernier jour. Nous nous levons de bonne heure pour profiter du calme de la vieille ville de Budva qui est dans le même esprit que Kotor et Perast, à savoir douce et romantique. 

FullSizeRender 32

LAC DE SKADAR. Voilà l’autre image, après Sveti Stefan, que j’avais du Monténégro. Une montagne énorme posé au milieu d’un lac noir bordé de nénuphars. C’est un endroit magnifique aux multiples contrastes. Il est situé à 50 minutes de Budva et à 30 km de Podgorica. On l’atteint via une route de montagne mais aussi en traversant les vignes. Elles sont nombreuses dans cette région.

⇒ Coordonnées GPS du point de vue Pavlova Strana : N 42°21’46.91″ E 19°03’37.95″

FullSizeRender 79

Notre coup de coeur de l’année se termine sur cette image. J’espère vous avoir donné envie de visiter ce pays de contrastes qui mêle histoire et nature et où chaque jour est différent du précédent.

IMG_1139  Auteur : Alisson

VOIR LA VIDÉO

3 réponses sur “VOYAGE AU MONTÉNÉGRO, QUE VOIR ET QUE FAIRE ? ITINÉRAIRE SUR 6 JOURS”

  1. Super sympa !!! Je crois qu’on a fait à peu près les mêmes villes !!!
    Mon préféré était le LAC SKADAR! UNE CLAQUE !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s