VISITER UN VILLAGE FLOTTANT DANS LA BAIE D’HALONG

La Baie d’Halong fait partie de ces endroits qui vous rendent muet. Face à une telle beauté, il est difficile de s’exprimer et le meilleur conseil que nous puissions vous donner c’est d’admirer. En Vietnamien, Ha Long signifie « descente du dragon ». La légende raconte que la baie est née des battements de queue d’un dragon géant descendu dans la mer pour domestiquer les courants marins. Il aurait entaillé les montagnes pour former cette merveille naturelle aux eaux couleur émeraude. Malgré le tourisme de masse, elle reste incontournable lors d’un séjour au Vietnam et pour plusieurs raisons : ses paysages, sa quiétude mais également pour ses habitants. Nous vous emmenons au coeur de la Baie, à la rencontre des pêcheurs du village flottant de Vung Vieng.

COMMENT ACCÉDER AU VILLAGE ?

Bien entendu, nous n’y sommes pas arrivés en canoë (Ne vous fiez pas à la photo qui a été prise lors de l’activité canoë prévue dans l’excursion). Face à un business touristique bien rodé, nous n’avons pas eu le choix que de réserver une croisière. Nous avons opté pour 2 jours car nous souhaitions rencontrer les pêcheurs et pas uniquement immortaliser les magnifiques pains de sucre et monts karstiques. L’arrêt au village Vung Vieng figurait au programme et vraiment, nous n’avons pas été déçus.

FullSizeRender 11

LE VILLAGE ET SES HABITANTS

Le village est situé à trois heure du continent. À l’origine, les habitants étaient de vrais pêcheurs nomades. En 1994, la Baie d’Halong a été inscrite au patrimoine mondial de l’humanité et les autorités communistes ont imposé la sédentarisation sur le continent à toutes les familles. Les nomades n’ont pas voulu quitter la baie et le compromis de villages flottants fixes a été acté. Aujourd’hui, ils sont au nombre de quatre et accueillent environ 1500 habitants. Vung Vieng compte cinquante huit familles qui vivent sur l’eau. L’eau est l’élément qui domine leur univers puisqu’elle assure leur subsistance à travers la pêche et le commerce qui en découle et elle porte leurs maisons. Tout le village est amarré aux énormes rochers et toutes les maisons, reliées entre elles par des cordes, flottent sur des blocs de polystyrène recouverts de bâches.

FullSizeRender 12

FullSizeRender 14

Les hommes font vivre leur famille grâce à la pêche pendant que les femmes assurent les tâches ménagères et surveillent les enfants. Comme vous pouvez le voir sur nos photos, il n’y a pas de barrières dignes de ce nom et les petits peuvent tomber dans l’eau et se noyer très facilement. Chaque maison possède un petit bassin pour stocker la pêche du jour. 

FullSizeRender 8

FullSizeRender 16

Certaines femmes, quand elles en ont les moyens, achètent une barque solide pour en faire une épicerie flottante. Les produits vendus sont des produits de base (légumes, riz, tofu…). Ils proviennent surtout du continent mais parfois directement du village flottant où sont cultivés plantes, fruits et légumes. Nous sommes d’ailleurs tombés sur l’un de ces minis potagers en nous éloignant du groupe. 

FullSizeRender 13

FullSizeRender 19

FullSizeRender 18

La vie sur un village flottant n’est pas des plus simples mais nous avons pu constater la bonne organisation et la débrouillardise des habitants. Je pense d’ailleurs au titre de l’une des émissions des Nouveaux Explorateurs : D comme débrouille, les Vietnamiens, les rois de la débrouille. Ici, tout le monde met la main à la pâte, bidouille et bricole. Pas besoin d’électricien, de plombier ou autre artisan… Dès leur plus jeune âge, les enfants apprennent à être polyvalents afin de maintenir une qualité de vie chez eux et dans leur village. 

LES ÉCOLES FLOTTANTES

Pour être plus juste, parlons de classes flottantes. Le village en met une à disposition que nous avons eu la chance de visiter un jour de classe. C’est très récent car presque 100% des pêcheurs ne savent ni lire ni écrire. Les cours sont enseignés aux enfants de cinq à onze ans et on peut dire que ce jour là, l’institutrice n’a pas eu beaucoup de succès. La classe était quasiment vide. Les institutrices des villages flottants viennent du continent et dorment toute la semaine au village. Celle que nous avons rencontré nous a confié devoir adapter ses cours au mode de vie des enfants qui, nés sur l’eau, sont à des années lumière de la vie du continent. Elle nous a également précisé que rares sont les jeunes à quitter leur famille pour rejoindre le continent. Les cours dispensés apprennent certaines bases mais l’enseignement n’est pas suffisant pour que cela débouche sur un métier. Alors les jeunes restent au village et perpétuent la tradition, à savoir la pêche. 

FullSizeRender 15

FullSizeRender 17

UN SOURIRE À TOUTE ÉPREUVE

La visite de ce village, plus qu’un enrichissement, est une sacrée leçon de vie. Le quotidien rudimentaire basé sur l’eau et entretenu par la pêche offre très peu de perspectives aux habitants, tant professionnellement que socialement parlant. Le seul contact qu’ils ont avec le continent et le développement, c’est nous. Nous qui arrivons en masse et qui bouleversons une grande partie de l’écosystème de la Baie d’Halong. Je dis cela car lors de notre sortie en canoë, nous avons découvert l’envers du décor, peu surprenant d’ailleurs, un nombre incalculable de déchets en tout genre flottants au milieu des énormes rochers. Cela à un impact direct sur la pêche et donc la source de revenue et d’alimentation des 1500 personnes qui vivent dans la baie. Malgré cela, les sourires sont distribués avec générosité par ces nomades exceptionnels. À méditer…

FullSizeRender 10

N’oubliez pas… Admirez !

Pour réserver ou en savoir plus sur les croisières au coeur de la Baie d’Halong et ses secrets, allez faire un tour sur le site d’Indochina Junk.

 

IMG_1139   Auteur : Alisson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s