IMMERSION À MAURICE : CULTURE ET IMMANQUABLES

Dans cette article, j’ai décidé de faire un clin d’oeil aux origines de Monsieur Oiseau Voyageur en vous faisant découvrir l’Ile Maurice. Inévitablement associée aux plages de rêves, cette petite île située dans l’Océan Indien, dispose de bien d’autres ressources. Je vous emmène à la découverte du pays du dodo à travers sa culture et sa gastronomie sans oublier ses plages et ses incontournables. 

UN MODÈLE DE TOLÉRANCE 

La culture mauricienne est sans nul doute l’une des plus éclectiques au monde. Elle se nourrit d’influences diverses sur une île où chacun vit en harmonie avec sa religion. L’hindouisme est la religion la plus pratiquée, les temples hindous se mêlent aux églises et aux mosquées… Le ton est donné : « vini couma ou été », qui signifie « venez commes vous êtes » en créole mauricien.

UN DIMANCHE À LA PLAGE

S’il est une tradition qui perdure à Maurice, c’est bien celle du pique-nique à la plage le dimanche. La superbe plage de Flic en Flac par exemple est prise d’assaut par les familles mauriciennes chaque dimanche. Elles arrivent de toute l’île et s’installent pour la journée. Si vous souhaitez passer une journée sympa et vous mêler aux habitants, c’est le rendez-vous à ne pas manquer ! Ce n’est pas une légende, les mauriciens sont sociables, aiment faire la fête et discuter. Vous n’aurez donc aucun mal à parler de la pluie et du beau temps. C’est aussi l’un des meilleurs endroits pour se rendre compte du melting-pot et de la tolérance dont je vous parlais plus haut. Petite précision : ce sont des pique-niques de compétition ! Ici pas de petites nattes de plage avec une glacière et un sandwich mais plutôt de grandes tables avec de grosses marmites contenant plein de spécialités culinaires aux saveurs multiples : indiennes, créoles, chinoises… De quoi nous ouvrir l’appétit d’ailleurs.

IMG_0702

LA CUISINE MAURICIENNE 

Si je devais la résumer en trois mots, je dirai : riche de saveurs et succulente. J’ai la chance d’avoir une belle-maman excellente cuisinière qui sait tout faire. Alors j’ai tout goûté ! Elle ajoute toujours sa petite touche personnelle (dont elle a le secret) et on devient vite accro à ces petits plats mitonnés avec amour. La cuisine mauricienne est variée, goûteuse et généreuse. Elle est un mélange de cuisine indienne, chinoise, française et africaine. Parmi les spécialités, on trouve le dholl puri qui est une galette souple, garnie de différentes sauces ou de carry, roulée puis mangée aussitôt. Le mine frit est un plat composé de nouilles chinoises, de lamelles d’omelettes, d’herbes fraîches, de chou et de viande. C’est un plat populaire à Maurice, on le trouve très facilement. La liste est longue, je terminerai donc la partie salée par mon « gadjak » (amuse-gueule) préféré : le gâteau piment. Je suis fan de ces boulettes de pois cassés parfumées à la coriandre, frits dans l’huile et prêtes à être dégustées (à l’apéritif généralement). Vous les trouverez facilement dans les rues, auprès des marchands ambulants. Pour le dessert, je vous conseille ce petit gâteau rond nappé d’un glaçage rose bonbon appelé napolitaine. Vous en trouverez d’excellents dans le marché central de Port Louis parmis d’autres spécialités telles que la boisson phare à Maurice : l’alouda. C’est une boisson froide faite à base de lait dans laquelle est plongée une boule de glace à l’amande ou à la vanille.

DÉCOUVRIR LA CAPITALE PORT LOUIS

La capitale est un endroit plutôt moderne et à l’image de la mixité dont je parle depuis le début de cet article. On y trouve un quartier chinois assez traditionnel qui contraste avec le reste de la ville. Pour conserver un peu d’authenticité, dirigez-vous vers le marché central, arpentez les allées et imprégnez-vous de l’ambiance. Ce marché couvert vous surprendra par la variété de ses fruits et légumes (pour certains inconnus). Partez ensuite en direction du Caudan Waterfront qui est un endroit agréable et moderne. Vous y trouverez un grand magasin de souvenirs, il est difficile d’en ressortir les mains vides (épices, savon, porte clé dodo…).

EN PARLANT DU DODO…

Si vous ne connaissez pas la légende, à ce stade de l’article, vous vous demandez certainement pourquoi je l’ai intitulé  » bienvenue au pays du dodo ». Le dodo est un oiseau emblématique de l’île Maurice. Il n’existe plus depuis le XVIIème siècle mais est resté la mascotte de l’île. D’après les clichés, il ressemblait à un gros dindon court sur pattes, pesant environ 20kg. Si cela vous a traversé l’esprit… et bien non, l’île Maurice n’est pas un pays où l’on dort plus qu’ailleurs !

IMG_0699

LE JARDIN DE PAMPLEMOUSSE

Situé à côté de Port Louis, le Jardin de Pamplemousse est un incontournable. La quiétude de cet endroit nous donne l’impression que le temps s’est arrêté. Véritable trésor botanique et paradis pour les sens, on y trouve de nombreuses espèces végétales, dont les célèbres nénuphars géants ainsi que d’énormes tortues centenaires. Le site est ouvert tous les jours de 8h30 à 17h30, vous pouvez y faire une visite guidée en français pour quelques roupies.

IMG_0690

IMG_0687

IMG_0689

DÉCOUVERTE DU « MADE IN MAURITIUS »

Bois Chéri, la route du thé. Le thé bois chéri est fabriqué à l’Ile Maurice uniquement et très consommé par les mauriciens. L’usine organise des visites guidées ou l’on suit les étapes de production : de la cueillette jusqu’à l’emballage, en passant par le flétrissage, la fermentation, le séchage et le tamisage. La visite se termine par une degustation gratuite des différents arômes (vanille, fruits exotiques, bergamote, coco, caramel…).

IMG_0709$IMG_0711

Le rhum. Les amateurs vous le diront, il y a de très bons rhums à Maurice. Le plus connu est le Saint-Aubin. L’usine se visite mais nous avons opté pour la visite d’une rhumerie plus récente : la rhumerie de Chamarel. Nous avons été séduits par l‘atmosphère très zen et par l’esthétisme du domaine. La visite est guidée et nous montre tout le processus de fabrication, de la distillerie aux fûts de chêne dans lesquels vieillissent les différents rhums que vous pourrez goûter à la fin de la visite.

IMG_0691

DÉCOUVRIR CHAMAREL 

Chamarel est un petit village situé au sud-ouest de l’île et qui est traversé par des centaines de touristes chaque jour.  En effet, c’est un passage obligé pour quiconque souhaite se rendre sur la fameuse Terre des Sept Couleurs. Ce phénomène de couleurs serait dû à la présence de cendres volcaniques contenant des oxydes minéraux de couleurs différentes mises à nu par l’érosion depuis des siècles. À l’époque, monsieur Oiseau Voyageur et son frère couraient sur cette terre. Aujourd’hui, elle est préservée et protégée par une clôture en bois qui ne gâche rien au spectacle. 

7516816416_IMG_8586

La cascade de Chamarel se trouve sur la route de la Terre des Sept Couleurs, vous ne pourrez pas la manquer. Haute de 100 mètres, son débit varie selon la saison.

IMG_0712

LA PLAGE DU MORNE

Située à l’extrême sud-ouest, cette petite plage est le paradis des kite-surfeurs et des véliplanchistes. Pour admirer le coucher de soleil avec le rocher du Morne en toile de fond, nous vous conseillons de vous arrêter dans la petite ville de la Gaulette et prendre place sur l’un des petits pontons en bois.

IMG_0695

LES PLAGES ET LE FARNIENTE 

Les plages mauriciennes sont très belles et très différentes les unes des autres. Certaines plages, notamment du côté de Grand Baie ou Mont Choisy sont très touristiques et donc très fréquentées. Si vous cherchez un peu de calme, nous vous conseillons les plages de Flic en Flac et Saint Félix (hors week-end !).

IMG_0696

IMG_0697

L’ÎLE AUX CERFS

Nous avons été déçus de notre visite récente sur l’île aux Cerfs. La mer et la plage sont toujours aussi belles mais le tourisme de masse dénature complètement ce paysage. Avec un rythme de 5000 visiteurs par jours, l’île court à sa perte. Il y a dix ans, lors de notre première venue, nous étions presque seuls. Aujourd’hui, il faut composer avec des excursions à tout va, des catamarans amarrés à quelques mètres de la plage au point qu’on ne voit même plus l’horizon et surtout avec une foule peu respectueuse de la nature. Si vous vous demandez s’il faut vraiment y aller, la réponse est oui à 1000%. Malgré qu’elle soit étouffée par le tourisme, elle est toujours aussi paradisiaque. Pour vous y rendre, plusieurs options dont celle de réserver une excursion en catamaran à la journée. Le programme classique proposé par les tours : farniente, snorkeling, visite de la cascade de Grande Rivière sud-est, déjeuner à bord du catamaran et temps libre (environ 3h) sur l’île aux Cerfs. Le chemin du retour se fait en musique avec une démonstration de Sega.

IMG_7578

IMG_7586

LE SEGA MAURICIEN

C’est le folklore traditionnel. Chanté en créole et dansé en même temps, le sega est une musique joyeuse et endiablée sur laquelle les mauriciens dansent et bougent d’une manière dont ils ont le secret. Au-delà du super déhanché, il est impressionnant de constater que les pieds glissent sans jamais se lever. La musique est jouée à l’aide de la ravanne (tambour), de la maravanne (sorte de maracasse) et du triangle. La plupart des hôtels proposent des spectacles de sega, vous pourrez donc vous initier. Si vous voulez un avant goût de ce folklore tapez « Le Morne » de Cassiya sur Deezer.

IMMORTALISER CAP MALHEUREUX ET SON ÉGLISE

Le petit village de Cap Malheureux doit son nom à tous les naufrages qui ont eu lieu sur ses côtes. C’est un endroit vraiment magnifique et coloré grâce à Notre-dame Auxilliatrice, une petite église au toit rouge qui surplombe la Baie.

IMG_9417

S’IMMERGER DANS LA CULTURE HINDOU

Pour cela, direction Grand Bassin, qui est le lac sacré des indiens à Maurice puisqu’il serait une résurrection du Gange. Une fois par an, les milliers d’hindouistes y viennent en pèlerinage à pied de chez eux pour célébrer la nuit du Seigneur Shiva.

IMG_0685

J’espère que cet article vous donnera envie de visiter cette petite île hétéroclite et d’aller à la rencontre des mauriciens.

J’en profite pour embrasser toute la famille, on pense très fort à vous !

IMG_1139   Auteur : Alisson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s