COMMENT ORGANISER SON TREK DANS LE NORD DU VIETNAM ? ITINÉRAIRE

C’est dans les montagnes du Nord-Ouest que les randonnées sont les plus belles. De Sapa à Bac Ha, la région abrite de hauts sommets couverts de végétation, des vallées fertiles et des villages de montagnards (ethnies minoritaires). Il existe 54 ethnies minoritaires dans les montagnes. Les plus présentes dans la région sont les Hmong Noirs, les Hmong Fleuris, les Dao Rouges et les Thaïs. On les croise tout au long de la journée, en costumes traditionnels, travaillant la terre, les champs et les rizières. Cette étape a été la plus belle, la plus authentique et la plus mémorable de notre voyage. Nous avons choisi de la faire en trek pendant une semaine, de manière isolée, accompagnés d’un guide uniquement. Cette aventure hors des sentiers battus a changé notre regard sur le monde et a été une véritable leçon de vie. Suivez nos traces dans l’excitation, la joie, mais aussi la douleur (ça grimpe sur des kilomètres), faites la connaissance de nos hôtes et des montagnards rencontrés tout au long de nos randos et admirez la beauté des paysages.

COMMENT ORGANISER VOTRE TREK DANS LE NORD DU VIETNAM ?

Nous avons réservé notre trek à la carte en passant par l’agence Asiatica Travel. Ils sont fiables, spécialistes du Vietnam et parlent français tout comme les guides qui travaillent avec eux. Il vous suffit de les contacter via leur formulaire sur leur site en précisant les informations de base : date, durée, niveau de difficulté, langue souhaitée pour le guide; puis, préciser quel type de trek vous souhaiteriez faire. Sachez tout de même que cette option coûte chère mais n’oubliez pas que tout est pris en charge : les transferts, le billet de train d’Hanoï à Lao Cai (et le retour dans le sens inverse), les hébergements, les repas et le guide francophone. À noter que vous ne versez qu’un acompte au moment de la réservation et que le reste est à payer sur place.

LE TRAJET D’HANOÏ A LAO CAI

Notre aventure en direction du Nord a commencé tard le soir : un chauffeur d’Asiatica Travel  est venu nous chercher à notre hôtel d’Hanoï. Il nous a conduit jusqu’à la gare, nous a accompagné jusqu’à notre cabine couchette et 11h plus tard nous étions à Lao Cai. Enfin, 11h plus tard d’un trajet vraiment folklo 🙂 Nous partagions notre cabine avec deux vietnamiens plutôt bourrus et bruyants. Ils ont tentés la causette mais nous n’avons trouvé aucune langue en commun ! Le réseau ferré Vietnamien fait partie des plus vétustes au monde : 250 km = 11h. Préparez-vous à l’inconstance de la vitesse, aux freinages imprévus, aux bruits suspects et, au petit matin, au moment où vous aviez enfin trouvé le sommeil, à être réveillé au son de la radio Vietnamienne, volume à fond sinon c’est pas drôle. À notre arrivée, Truong, notre guide, nous attendait avec notre chauffeur. Nous avons pris la direction de Sapa, qui est la région de départ des randonnées.

DSC_0520

POURQUOI FAIRE UN TREK ?

Faire un trek nécessite une certaine forme physique et un bon équipement. Le niveau de difficulté est élevé, les chemins menant aux sommets des montagnes sont sinueux et peu fréquentés. Le trek est le meilleur moyen d’apprivoiser la région et d’être au cœur de la vie des minorités. 

CSC_0895

COMMENT SE PASSE LE TREK ?

Truong nous a fait passer une semaine inoubliable à la rencontre des montagnards issus des ethnies minoritaires. On en a quand même bien bavé. Nous marchions toute la journée, entre 15 et 20 km avant de retrouver notre famille d’accueil pour une nuit. La journée, nous n’avions qu’un sac à dos, nos bagages étaient déposés chez notre hôte et repris le lendemain. Tous les repas étaient inclus, nous nous sommes régalez. Côté couchage, nous avons été gâtés, parfois moins 🙂 :

×Couchage à le Viet : tous ensemble dans la même pièce, allongés sur des matelas posés sur le sol directement.

×Couchage dans le grenier : toujours le matelas au sol, une bâche au dessus de nous et les épis de maïs disposés en face.

×Couchage plus confortable : nous avons passé notre dernière nuit dans une chambre tout en bois avec un vrai lit et un petit balcon.

CSC_1247

LOGER CHEZ L’HABITANT MODE D’EMPLOI

C’est une expérience unique. Le confort y est certes rudimentaire mais l’accueil très chaleureux. Les maisons traditionnelles des ethnies, recevant des visiteurs-touristes, sont souvent équipées de douche mais attention, emportez quand même vos lingettes. Exceptionnel moment de partage : les repas sont pris en famille. Voici quelques conseils d’amis 🙂

×Pensez à apporter quelques cadeaux à donner aux enfants : cahiers, stylos, vêtements.

×Bien que difficile, essayez de communiquer avec vos hôtes. Votre guide traduira pour vous. 

×Une fois votre bol terminé, ne refusez pas que l’on vous resserve, c’est en général très mal interprété par votre hôte qui pense que vous n’aimez pas sa cuisine. Alors même si vous n’avez plus faim, forcez-vous 🙂

×Une fois le repas vraiment terminé, déposez vos baguettes à côté de votre bol, ne les plantez surtout pas dedans. C’est très mal vue partout en Asie.

QUELLES RÉGIONS CHOISIR ?

SAPA : Située à 1650 m d’altitude la ville est facilement accessible depuis Lao Cai où se trouve la gare qui fait la liaison avec Hanoï. Devenue touristique, elle est le point de départ de nombreuses randonnées. Au programme : Paysages à couper le souffle, parsemés de villages ethniques, rencontre avec les Hmong Noirs et Dao Rouges. À ne pas manquer : Le marché coloré du dimanche qui rassemble toutes les ethnies de la région et qui est un véritable bonheur pour les yeux. 

DSC_0677

DSC_0695

CSC_0892

DSC_0739

BAC HA : Bien plus paisible car épargnée du tourisme, la ville de Bac Ha est un excellent point de départ pour explorer les hauts plateaux du Nord et les villages des minorités. Au programme : Paysages splendides parsemés de villages ethniques, rencontre avec les ethnies Hmong Fleuris, Dzao et Thaï, traversée de rizières, de champs de maïs, de haricots, de pomme de terre, de manioc, de pruniers… À ne pas manquer : Le marché de Can Cau, situé à la frontière chinoise. Tous les samedis. Le marché de Coc Ly rassemblement de toutes les ethnies environnantes les mardis.

CSC_0880

DSC_1123

CSC_1175

DSC_0812

Cette partie de notre voyage a été la plus marquante. Ne loupez pas l’occasion de vous plonger dans l’authentique Vietnam, de vivre au rythme des paysages et des rencontres avec les ethnies minoritaires. N’hésitez pas à faire appel à Truong qui est un guide formidable. Pour en savoir plus sur lui, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s